Métiers de la forêt

La forêt offre des emplois de plus en plus qualifiés qui impliquent de travailler dans le respect de la biodiversité, de la faune et la flore :
- Les métiers liés à la sylviculture dont la vocation est de veiller au bon état sanitaire des forêts (techniques d’amélioration des espèces ; plantation, protection des sols et de l’eau, entretien de la forêt, reboisement des massifs forestiers et des friches…) et qui relève souvent du régime de l’agriculture ;
- Les métiers relevant de l’exploitation forestière qui vise une récolte rationnelle des arbres.
La FNB répond à vos questions si vous souhaitez entamer une formation initiale pour devenir un professionnel de la forêt.

Agent forestier - Garde ou gestionnaire forestier – Technicien opérationnel

Responsable d’un territoire, il assure la mise en œuvre et le suivi de la gestion des forêts. Il organise, sur une année, le travail sur le terrain avec son équipe d’ouvriers sylviculteurs et de bûcherons. L’hiver, il procède au martelage (marque d’abattage pour l’été), supervise la vente et l’exploitation des coupes de bois. Au 2nd semestre, il gère le reboisement et les travaux pour dégager les semis naturels. Le gestionnaire forestier est le seul interlocuteur des élus.

Bucheron – Ouvrier d’exploitation forestière

C’est l’ouvrier qualifié qui récolte le bois. Il tronçonne les arbres marqués par le technicien forestier, nettoie la partie du tronc destinée à la scierie, coupe les branches et classe les arbres en fonction de leur future utilisation. Sens de l’orientation et esprit d’équipe sont indispensables pour ce métier d’extérieur. Beaucoup de bucherons s’installent à leur compte, ils sont donc formés comme de futurs chefs d’entreprise.

Chauffeur grumier

Son rôle : transporter, en toute sécurité, les bois abattus grâce à un camion grumier depuis leur aire de dépôt jusque chez les entreprises de transformation. Suivant le niveau de responsabilité, le chauffeur grumier gère les tournées et les relations commerciales avec les clients.

Entrepreneur de travaux forestiers

Ce prestataire de services réalise des travaux de sylviculture d’abattage, de débardage et de cubage pour le compte des exploitants forestiers, des scieurs, des coopératives, des propriétaires, de l’ONF… Il doit connaître les bois pour les trier, les sélectionner. Il doit s’assurer de la rentabilité de ses chantiers forestiers dans le respect des contraintes d’environnement (cours d’eau, tourbières, nature des terrains…). Cet entrepreneur s’occupe de tout : devis, relations avec les clients, organisation et réalisation des chantiers, entretien des machines et du matériel.

Exploitant forestier

Au cœur de la forêt et du bois (classes 4 et 3)

Ingénieur forestier

Ses missions de nature scientifique, technique, économique et administrative, recouvrent une grande diversité. Il propose, coordonne, gère les projets d’aménagement et d’exploitation de la forêt, tout en protégeant les milieux naturels. Il programme les coupes prévues dans les plans de gestion qui s’étalent sur 15 à 20 ans. Les reboisements, la commercialisation du bois et l’entretien de la forêt font partie de ses missions. Pour ce faire, il organise le travail des chefs d’équipe, techniciens et ouvriers forestiers.

Ouvrier forestier - Sylviculteur

Il intervient avec attention à chaque étape de la vie de l'arbre pour son entretien : planter, couper les essences indésirables, tailler et élaguer, abattre les bois de faible diamètre, entretenir les voies d’accès (forestières, touristiques, limites de parcelles) et les protections contre le gibier. Son travail conditionne l'évolution des jeunes peuplements.

Pépiniériste

Cet ouvrier produit et élève des végétaux d’extérieur. Il assure leur développement sur plusieurs années : il prépare et met en place les cultures (préparation et fertilisation des sols, plantation…), puis entretient et développe les cultures (repiquage, arrosage, désherbage, traitement phytosanitaire, protection antigel …). Les jeunes arbres sont ensuite vendus et transplantés dans des forêts, en ville ou dans des jardins, etc.

Pages