Twitter Facebook Linkedin RSS
Communication

Les acteurs de la filière forêt bois et des collectivités locales engagées dans la transition écologique appellent le Gouvernement à s’opposer aux dispositions votées par le Parlement européen sur la biomasse forestière et le bois énergie

Publié le : 28 Sep 2022

Plus que jamais dans le contexte de crise climatique et énergétique, le bois énergie, la première énergie renouvelable de France et d’Europe, est nécessaire pour l’entretien de nos forêts, la décarbonation de notre économie et la protection du pouvoir d’achat des ménages.
Or, le Parlement européen a voté, le 14 septembre dernier dans le cadre de la révision de la directive sur les énergies renouvelables (dite RED III), des dispositions sur la valorisation énergétique des bois récoltés en forêts qui, si elles devaient s’appliquer, constitueraient une aberration économique et écologique.
Il est donc impératif que l’Etat français, dans le cadre du trilogue à venir sur la directive RED III, défende la contribution réelle et indispensable du bois énergie à l’économie forestière et à une sylviculture durable, et ne laisse pas condamner nos ambitions énergétiques et climatiques ainsi que les milliers d’emplois que représentent nos filières dans les territoires.

 

Télécharger le communiqué : CP RED III-VF

Dans la même catégorie ces articles pourraient vous intéresser...
Communication
Communiqué de presse : Responsabilité Élargie du Producteur « Produits et Matériaux de Construction du Bâtiment » : les Pouvoirs Publics bloquent, malgré eux, la mise en oeuvre
Lire la suite
Communication
Lancement de Boursabois.fr, 1ère plateforme 100 % gratuite de mise en relation entre acheteurs et vendeurs au service des professionnels de la filière forêt-bois
Lire la suite
Communication
Communiqué de presse : Bois construction : Les premières Rencontres professionnelles UICB – FNB « Adapter les outils industriels pour répondre à une demande croissante »
Lire la suite